0 10 6 minutes 2 semaines 521

L’avocat spécial John Durham , l’avocat sollicité par l’administration Trump pour auditer l’enquête sur la Russie, aurait remis une nouvelle série d’assignations à comparaître, notamment à un cabinet d’avocats lié à la campagne 2016 d’Hillary Clinton.  Les citations à comparaître du grand jury pour des documents ont été délivrées plus tôt ce mois-ci, selon CNN , après que Durham a accusé l’avocat de la campagne Clinton, Michael Sussmann, d’avoir prétendument fait sciemment une fausse déclaration au FBI. Les enquêteurs du bureau de l’avocat spécial recherchent des documents supplémentaires auprès de l’ancien cabinet d’avocats de Sussmann, Perkins Coie, une indication que Durham pourrait chercher à compléter les accusations de Sussmann ou à intenter des poursuites contre d’autres accusés. Durham  aurait enquêté pour savoir si Sussmann avait menti au FBI concernant qui – le cas échéant – il représentait lorsqu’il a informé le Bureau des communications entre l’Organisation Trump et la banque russe Alfa Bank, liée au Kremlin. L’acte d’accusation contre Sussmann indique que l’ancien procureur fédéral a menti à l’avocat du FBI James Baker lors d’une réunion le 19 septembre 2016. À cette époque, Sussmann a présenté des données et des analyses de chercheurs en cybersécurité qui soupçonnaient que l’organisation Trump utilisait un serveur secret pour communiquer. avec la Banque Alfa. La théorie du serveur secret a finalement été rejetée et n’est jamais apparue dans le rapport final de l’avocat spécial Robert Mueller. Durham a découvert des divergences entre le témoignage de Sussmann au Congrès et son entretien de septembre avec Baker. Devant le Congrès, Sussmann a déclaré qu’il travaillait sur le projet Alfa Bank pour un expert en cybersécurité anonyme, une contradiction avec ses affirmations à Baker selon lesquelles il ne travaillait pour aucun client spécifique. Pendant ce temps, les dossiers de facturation internes de Perkins Coie obtenus par Durham montrent que Sussmann a facturé les heures consacrées au projet Alfa Bank à la campagne 2016 de Clinton. Les clients du cabinet d’avocats à l’époque comprenaient la campagne Clinton et le Comité national démocrate. Perkins Coie a également engagé, au nom de la campagne, une société de recherche qui a commandé le dossier à l’ancien espion britannique Christopher Steele, affirmant que l’ancien président Trump avait été compromis par la Russie. Tout en travaillant pour l’entreprise, Sussmann a également représenté un expert en cybersécurité qui a travaillé avec des chercheurs pour collecter des données Internet sur l’organisation Trump que Sussmann a transmises au FBI. L’expert jusqu’alors anonyme, Rodney Joffe, est désigné dans l’acte d’accusation de Durham sous le nom de « Tech Executive-1 ». Les avocats de Sussmann ont fait valoir qu’il était honnête lorsqu’il a dit qu’il travaillait pour le compte d’un expert en cybersécurité et ont affirmé que les dossiers de facturation de Clinton ne disaient pas toute l’histoire et que l’avocat n’avait rejoint son travail d’Alfa Bank qu’avec la campagne pour à des fins documentaires.


ALTER FRANCE

UN MESSAGE POUR LES PATRIOTES FRANCAIS

Nous allons déposer une plainte contre le gouvernement pour empoisonnement via le cabinet de Maitre Joseph de Grenoble ( que j ai eu au téléphone et qui est vraiment une personne magnifique) . Cette plainte pour empoisonnement est parfaitement étayée par des arguments scientifiques ( recueil depuis plus de 18 mois des Effets Secondaires et des décès) et des arguments juridiques, avec mise en avant de l interdiction de soigner qui a été faite aux médecins laissant croire qu’il n y a qu’une solution, le vaccin, qui au sens juridique du terme n en est pas un, mais plutôt dénomination de thérapie génique qui amène à une atteinte à l’intégrité physique par le biais d une modification durable du patrimoine immunitaire. Cette action collective au pénal a des chances d aboutir car elle fait appel à des magistrats plus libres par rapport au législateur et qui sont plus sensibles à l’intégrité humaine. Ce que je propose c’est d être le relai de cette plainte avec réception de votre candidature et dès qu’on a atteint les 50, je reviens de façon individuelle vers chacun pour prendre les infos administratives réceptionner l argent est envoyer le tout à Maitre Joseph. 40 euros par personne quelque soit le nombre, avec minimum de 50 personnes sinon il ne se déplacera pas jusqu’en Bretagne Et cette plainte concerne tous les citoyens donc réagissons largement. Le 13 octobre approche. Je vous propose de m’ envoyer un message en privé pour que je puisse répertorier les postulants sans avoir à retourner dans le fil du post. Merci à tous. On va y arriver.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.