1 00 3 minutes 1 mois 312

La moitié des hospitalisations quotidiennes sont testées positives pour le COVID après être entrées pour autre chose.

Selon un nouveau rapport, près d’un quart des personnes hospitalisées en Angleterre et considérées comme des « patients COVID » sont en fait traitées pour d’autres maladies.

« Les statistiques des services de santé montrent que 6 146 lits du NHS étaient occupés par des personnes positives au test Covid le 14 septembre, date la plus récente pour laquelle des données sont disponibles », rapporte le Daily Mail.

« Mais seulement 4 721 patients (77%) étaient principalement traités pour le virus, les 1 425 restants recevant des soins pour d’autres maladies ou blessures. Il peut s’agir de patients qui ont fait une chute ou même de nouvelles mères qui ont été testées positives après avoir accouché. »

Dans la région des Midlands, un bon tiers des patients censés être traités pour le COVID étaient en fait hospitalisés pour d’autres raisons.

Le rapport reconnaît également que jusqu’à la moitié des patients qui entrent à l’hôpital ne sont testés positifs au COVID qu’après avoir été admis pour une maladie sans rapport.

La différence entre le chiffre « officiel » et le chiffre réel est importante car le gouvernement britannique a déclaré qu’il n’hésiterait pas à renforcer le port du masque, les passeports vaccinaux et un nouveau verrouillage cet hiver si les hospitalisations continuaient à augmenter.

Comme nous l’avons souligné précédemment, malgré le fait que le vaccin était censé prévenir les hospitalisations, nombre des experts qui ont fait pression pour les précédentes mesures de confinement affirment que les chiffres sont sur une trajectoire qui rendra nécessaire de nouvelles restrictions de confinement.

Vingt-quatre heures à peine après que Sajid Javid, secrétaire d’État à la santé, ait affirmé que ces passeports avaient été complètement abandonnés, le gouvernement a fait volte-face, affirmant que les passeports de vaccination constitueront en fait une « défense de première ligne » contre une vague hivernale de coronavirus.

En décembre, le même gouvernement avait déclaré au public qu’il n’y avait aucun projet d’introduction de passeports vaccinaux, alors même qu’il payait des sociétés privées pour créer le dispositif.


Nous avons un besoin urgent de votre soutien !
Nous comptons uniquement sur votre soutien pour nous aider à
financer nos rapports d’enquête.
Si vous aimez ce que nous faisons, aidez-nous à
continuer en nous soutenant aujourd’hui. 

Veuillez choisir votre méthode préférée pour montrer votre soutien

Don via Paypal  

Une réflexion sur “ CORONAVIRUS Près d’un quart des patients atteints de COVID en Angleterre sont traités pour quelque chose d’autre

  1. Ce n’est guère rassurant pour nous. En France, idem. Il nous prépare une 5ème vague pour confiner et porter ce masque et toujours pour les mêmes raisons, la vaccination de masse qui tuera. En clair, plus d’illusions à se faire. Je n’y crois plus du tout.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.