1 00 2 minutes 6 jours 146

 

Le Dr Sherri Tenpenny a soulevé quelques inquiétudes ces jours-ci…

Tenpenny est vraiment préoccupée par le « Renforcement dépendant des anticorps ». Il s’agit d’un phénomène par lequel les vaccins peuvent aggraver les symptômes car ils peuvent préparer le système immunitaire à une réaction excessive mortelle.

Cet homme est notre héros !

Les experts ont découvert ce phénomène lors d’expériences sur des animaux.

Voici plus d’informations de Notre Monde en Date :

« 31,7% de la population mondiale a été vaccinée avec un ou plusieurs vaccins du covid19. Cela représente environ 2,4 milliards de personnes.

Aux États-Unis, selon le CDC, 199 millions de personnes ont été vaccinées avec au moins une dose.

Notamment, les 2,4 milliards de personnes qui ont pris ce vaccin dans le monde ont pris une intervention médicale expérimentale non prouvée, mortelle, qui a été intentionnellement formulée pour contenir des armes biologiques à base de protéines de pointe, ou dans le cas des vaccins à ARNm, des instructions pour que les propres cellules du corps fabriquent ces armes biologiques à base de protéines de pointe. Ainsi, les mondialistes de la dépopulation qui poussent à ce génocide vaccinal ont réussi à injecter à environ un tiers de la population humaine mondiale des armes biologiques qui sont bien connues pour causer des blessures et la mort. »

Environ 2,5 milliards de personnes ont pris le vaccin. Que va-t-il arriver à ces personnes?

Regardez cette vidéo et dites-nous ce que vous en pensez.

Vidéo

Une réflexion sur “ Vacciné à mort : Renforcement catastrophique dépendant des anticorps

  1. Je ne suis pas étonnée, cela fait peur. C’est pour cela, qu’ils veulent obliger tout le monde à se faire vacciner par chantages et menaces. Bill Gates veut un dépeuplement phénoménal de la terre entière. Pourquoi ? il n’a pas vu le côté négatif. Nous sommes trop sur terre, il a peur de ne pas pouvoir vivre sans avoir tout ce qu’il a en ce moment ? IL EST VRAIMENT FOU ! Cela pouvait se faire normalement petit à petit comme arrêter les acharnements thérapeutiques et réguler les naissances. LUI a préféré assassiner avant que cela n’arrive sans penser au lendemain, les autres non plus. Si je devais le juger, ce serait sans pitié. Avant la peine de mort qu’il ne saurait pas quand, le faire vivre avec un masque porté TOUT LE TEMPS dans un endroit loin de tout avant sa condamnation à mort. C’est valable pour tous ceux qui ont participé au plus gros crime contre l’humanité.

Laisser un commentaire