Le tribunal de l’UE confirme l’interdiction des pesticides tueurs d’abeilles de Bayer dans un arrêt historique contre les « puissantes multinationales ».

En rejetant l’appel de Bayer, la Cour européenne de justice a soutenu la décision d’une juridiction inférieure de maintenir les restrictions sur trois pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles, déclarant que « la protection de la nature et de la santé des personnes prime sur les intérêts économiques étroits de puissantes multinationales ».

EU courts have again ruled that bees and other essential insects should be protected from dangerous pesticides.

La plus haute juridiction de l’UE a statué le 6 mai en faveur de l’interdiction partielle par la Commission européenne de trois pesticides dangereux pour les abeilles, au grand dam de Bayer – la société pharmaceutique et biotechnologique allemande qui a fusionné avec le géant agrochimique Monsanto en 2018.

Bayer a tenté d’annuler l’interdiction et de porter atteinte au « principe de précaution » de l’UE pour la protection de l’environnement et de la santé humaine, mais la Cour de justice de l’Union européenne a rejeté l’appel de la société et a soutenu la décision d’un tribunal inférieur de 2018 de maintenir les restrictions sur l’utilisation de certains pesticides sur certaines cultures. En 2013, la Commission a interdit l’utilisation de l’imidaclopride, de la clothianidine et du thiaméthoxame – trois pesticides néonicotinoïdes tueurs d’abeilles – sur le maïs, le colza et certaines céréales.

« La Cour de justice a réaffirmé que la protection de la nature et de la santé des personnes prime sur les intérêts économiques étroits de puissantes multinationales et que le principe de précaution est une pierre angulaire du droit européen », a déclaré Andrea Carta, stratège juridique de Greenpeace pour l’UE, en réponse à la ratification de l’interdiction par la haute juridiction.

« Cela signifie que l’UE a la responsabilité et le pouvoir de garantir la sécurité de tous les pesticides, produits chimiques, cultures génétiquement modifiées et autres produits et substances dangereux », a déclaré Carta.



Tout en saluant cette « décision historique », Greenpeace UE a prévenu qu’elle « ne signifie pas la fin des menaces pesant sur les abeilles et autres pollinisateurs dans l’UE ».

« Les tribunaux de l’UE ont une nouvelle fois statué que les abeilles et d’autres insectes essentiels devaient être protégés des pesticides dangereux, mais les gouvernements continuent de distribuer des exemptions et de freiner les tentatives de mise en place de tests de sécurité efficaces », a déclaré Carta. « Ce jugement montre qu’ils doivent adopter des règles de test rigoureuses sans plus attendre. »


Selon Reuters, 206 autorisations d’urgence ont été accordées pour l’utilisation des néonicotinoïdes dans l’UE entre 2013 et 2019, et l’interdiction n’a pas empêché l’utilisation des substances toxiques sur d’autres cultures, comme la betterave à sucre. « L’année dernière, les auditeurs de l’UE ont déclaré que cette utilisation de pesticides, bien que légale, était considérée comme responsable des pertes d’abeilles domestiques », rapporte le média.

En outre, Greenpeace UE a souligné que « la recherche indique également que plusieurs autres pesticides actuellement utilisés dans l’UE constituent une menace pour les abeilles et d’autres insectes pollinisateurs, y compris quatre autres néonicotinoïdes non couverts par l’interdiction de 2013. »

Reuters a noté que la Commission, dans le but de protéger les abeilles, a proposé des objectifs visant à réduire de 50 % l’utilisation des pesticides dans l’UE et à réduire de 20 % l’utilisation des engrais d’ici 2030.


Publié par Mohamed Tahiri

Lanceur d'alerte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :