2 10 5 minutes 2 mois 1494
Un podium avec le logo du CDC.  (Kevin C. Cox/Getty Images)

Les Centers for Disease Control and Prevention ( CDC ) des États-Unis ont révélé dans une analyse qu’environ 30 pour cent des travailleurs de la santé aux États-Unis ne sont toujours pas vaccinés contre le virus du PCC (Parti communiste chinois) . Selon l’analyse du CDC publiée dans l’American Journal of Infection Control le 17 novembre, Hannah Reses, membre de l’équipe du CDC qui a mené l’analyse, a révélé que le taux de vaccination parmi les agents de santé « a régulièrement augmenté » de décembre à avril. avant de ralentir à nouveau. L’analyse a porté sur les données communiquées au département américain de la Santé et des Services sociaux (HHS) de 2 086 établissements à travers les États-Unis, impliquant plus de 3,3 millions d’employés. Les professionnels employés dans les hôpitaux traitant des enfants avaient le taux de vaccination le plus élevé, environ 77 pour cent. Le plus bas a été trouvé parmi les hôpitaux à accès critique, environ 64 pour cent. Les autres installations comprenaient des employés dans des hôpitaux de soins actifs à court terme et des hôpitaux de soins actifs à long terme, où environ 30 pour cent des deux secteurs ne sont toujours pas vaccinés. Entre janvier et avril de cette année, le taux de vaccination parmi les professionnels de la santé (HCP) est passé de 36% à 60% avant de ralentir, atteignant 70% en septembre, selon l’analyse. « Notre analyse a révélé que la couverture vaccinale parmi les professionnels de la santé hospitalisés aux États-Unis s’est considérablement ralentie après l’adoption initiale », a déclaré Reses dans le communiqué. « Des efforts supplémentaires sont maintenant nécessaires pour améliorer la couverture vaccinale des HCP et réduire le risque de transmission du SRAS-CoV-2 aux patients et aux autres membres du personnel hospitalier », a-t-elle ajouté. Les raisons pour lesquelles les HCP refusent de se faire vacciner contre le virus CCP, qui cause la maladie SARS-CoV-2 ou COVID-19 , ont été trouvées dans des enquêtes comme étant liées à l’efficacité des injections , aux effets indésirables et à la vitesse de son développement. « Les professionnels de la santé qui ne voulaient pas se faire vacciner ont souvent fait état d’une faible confiance dans les autorités de réglementation et le gouvernement », a déclaré l’analyse du CDC, citant des enquêtes. L’analyse n’a pas inclus toutes les installations du HHS Unified Hospital Data Surveillance System, qui s’élève à plus de 5 000. Il n’a utilisé que les informations de 2 086 établissements, soit 41,0 %, qui avaient communiqué des données complètes au HHS. Plus tôt ce mois-ci, plus d’une douzaine d’États américains ont poursuivi le président Joe Biden au  sujet du mandat de vaccin COVID-19 de son administration pour les travailleurs de la santé, contestant sa légalité. Les responsables de l’administration Biden ont exprimé leur confiance dans le mandat et d’autres comme celui-ci en fin de compte contre les contestations judiciaires. La date limite pour que les professionnels de la santé aux États-Unis se fassent vacciner contre le COVID-19 est le 4 janvier 2022. Il n’y a pas d’option de retrait des tests, contrairement au mandat des employeurs privés qui est actuellement bloqué par les tribunaux.


Les décès chez les enfants sont 44% plus élevés que la moyenne sur 5 ans depuis qu’on leur a offert le vaccin Covid-19 selon les données de l’ONS


Martin Blachier a DÉFINITIVEMENT rejoint le camp des Complotistes. 
J’ai eu l’impression que c’était Louis Fouché qui parlait (et même lui n’est pas allé aussi loin)
Le gars vient de détruire toute la stratégie de Véran et Macron en même pas 3 minutes.
Regardez bien la tête du journaliste je crois bien que je n’ai jamais vu ça ! Omicron

CHER LECTEUR, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ! En plus de la censure,  France médias numériques vous propose du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, France médias numériques ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs.

2 commentaires sur « CDC: PRES D’UN TIERS DES EMPLOYES AMERICAINS DU SECTEUR DE LA SANTE NE SONT TOUJOURS PAS VACCINES »

  1. Je laisse un second commentaire au sujet des employés de la santé du personnel Américain. Vrais qu’ils savent tout au sujet de ce vaccin ayant vu certainement des cas des effets secondaires sur les gens. Pourquoi certains ont continué à vacciner par ordre. Cela ne servait à rien, eux auront aussi ses effets indésirables et en mourront. C’est comme en France où on déplore aujourd’hui un nombre incalculable de morts de soignants et de médecins. Le but est clair, il veulent faire comme en Chine où c’est l’état qui s’occupe de tout.

  2. Pour la France, c’est ce qui va se passer. Beaucoup trop de bébés ont été vaccinés pour rien et n’ont plus d’immunité naturelle. Cela a été voulu par MACRON ce psychopathe nazi qu’il faudrait à tout prix éliminé avec ses nazillons dont Gabriel Attal qui pourrait se présenter et gagner dans d’autres élections présidentielles. Malheureusement en face personne. J’aurais préféré que Zemmour ne se présente pas, sachant que l’on ferait tout pour le démolir et c’est ce qui est arrivé. Il devait rester à sa place pour nous représenter. C’est pour cela que je demandais d’arrêter ce contre Zemmour qui arrangeait cette ordure de Macron. Si on nous laisse voter, ce qui n’est pas sûr, si Macron passe à nouveau, il y aura une dictature encore plus dure qu’aujourd’hui, qui se verra pour les moutons, à cause de qui, nous en somme là aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.