1 00 5 minutes 1 semaine 42

 

 

Corey Diggs s’exprime comme suit :

La plupart des gens savent pertinemment que le système de notification des données des organismes de santé publique (VAERS) des CDC a présenté des lacunes au fil des ans, de sorte qu’on peut affirmer sans risque de se tromper que le nombre de décès survenus après avoir reçu le vaccin Covid est, au départ, sous-documenté. De plus, le CDC et le HHS ont fait des efforts considérables pour enregistrer tous les certificats de décès dans leur base de données afin d’augmenter le nombre de personnes décédées AVEC Covid, et non pas à cause de Covid. Pourtant, ils ne semblent pas documenter les certificats de décès de ceux qui sont morts après avoir reçu le vaccin Covid. Le seul « rapport » semble passer par leur système VAERS.

Cela dit, voici un exemple parfait et pourtant très simple de la façon dont le CDC manipule les chiffres directement sur son site Web, en partant du principe que le citoyen moyen ne prendra pas la peine de faire le calcul. Les médias grand public, dont les soi-disant journalistes ne font pas non plus de calculs, prennent alors l’information et l’adaptent à leur narration, tout comme ils l’ont fait récemment avec l’appât de la FDA sur la soi-disant approbation du vaccin Covid de Pfizer.

Le CDC manipule une fois de plus les statistiques pour servir ses objectifs. Selon Diggs,

Le CDC a déclaré que le nombre de décès sur le système de notification VAERS indique 6 968 décès au 18 août 2021. À côté du nombre de décès, ils indiquent que les 6 968 décès représentent (0,0019 %) « parmi les personnes ayant reçu un vaccin Covid-19 ». Cette affirmation est totalement fausse. Ils se basent sur le nombre de vaccins administrés, alors que la plupart des gens ont déjà reçu les DEUX vaccins. Ils indiquent que 363 millions de doses ont été administrées. La population des États-Unis n’est que de 328,2 millions de personnes, donc des millions de personnes ont reçu deux doses. Ils utilisent les 363 millions de « doses » pour établir le 0,0019 %, qui n’est PAS « parmi les gens », mais plutôt « les doses », et réduit finalement le pourcentage de près de la moitié. Cela est fait pour la perception, car les pourcentages ont un plus grand impact sur l’esprit d’une personne.

Selon M. Diggs, l’histoire la plus importante concerne les affirmations du CDC sur l’efficacité du vaccin.

Le 19 août 2021, les CDC ont déclaré que le vaccin Pfizer BioNTech était efficace à 95 % dans les tests cliniques pour prévenir le virus Covid, et que les vaccins à ARNm sont efficaces à 90 % dans le monde réel. Malgré cela, les CDC ont publié en juillet une recherche indiquant que 74 % des patients complètement vaccinés et infectés par le Covid dans une région du Massachusetts infestée par le Covid ont été testés positifs pour le Covid. Que vont-ils faire à propos de cette divergence ? Voici comment cela fonctionne : ils sont prêts à prendre un coup sur la fausse efficacité afin d’augmenter la panique autour de la prétendue version Delta afin d’inciter plus de gens à la tester.

Ils ont utilisé la même tromperie sur les chiffres pour monter cette arnaque.
Ils ont indiqué que 469 personnes avaient été testées positives au Covid, 74 % d’entre elles ayant été correctement vaccinées.
Cela signifie que 348 personnes étaient complètement vaccinées et 121 personnes ne l’étaient pas.
Étant donné que 469 personnes ont été testées positives pour Covid, on pourrait s’attendre à ce qu’ils soient en mesure de distinguer combien d’entre elles étaient la prétendue variante Delta, mais au lieu de cela, ils disent simplement que « 133 patients, 90 % des spécimens étaient la variante Delta », ce qui se traduit par 120 personnes.
Ils essaient de persuader les gens que 90 % des 469 victimes ont été testées positives pour le supposé virus Delta.

 

 

Une réflexion sur “ Le CDC manipule une fois de plus l’esprit des gens en falsifiant les chiffres des décès causés par le vaccin COVID.

Laisser un commentaire