2 00 2 minutes 1 mois 166

 

COVID a été créé par l’OMS de Bill Gates et la Darpa, comme en témoigne un brevet délivré en 2018.

Un brevet de novembre 2018 a été considéré comme la preuve que la DARPA, Big Pharma, Bill Gates et ses suzerains britanniques étaient tous impliqués dans le développement du virus CCP comme arme biologique.

L’INSTITUT PIRBRIGHT a été nommé en tant que demandeur dans le brevet pour « CORONAVIRUS » délivré par l’Office des brevets des États-Unis le 20 novembre 2018. (Woking, Pirbright, Grande-Bretagne).

Selon HumansAreFree, Pirbright a reçu de l’argent de la part de l' »organisation à but non lucratif » Bill & Melinda Gates, ainsi que du Wellcome Trust, du ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (Defra) et de l’Agence pour les projets de recherche avancée de la défense (DARPA).

Selon le média, le Wellcome Trust a déjà envoyé des kits médicaux, y compris des vaccins expérimentaux, lors de la 2e guerre des Boers en Grande-Bretagne, qui a mené les premières expériences modernes de vaccination dans un camp de concentration, tuant plus de 60 000 personnes, noires et blanches.
Plus inquiétant encore, le brevet a été déposé pour autorisation le 23 janvier 2017, soit il y a un an. Bao Q. Li, examinateur de brevets pour SERCO (Royaume-Uni), n’a mis que 17 mois pour étudier la demande avant de donner la licence   .
La liste des partenaires et des parties prenantes de l’institut montre également qu’il a reçu de l’argent de plusieurs agences britanniques, ainsi que de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et, surtout, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Source: reuters    &    stateofthenation

DARPA

2 commentaires sur « COVID a été créé par l’OMS de Bill Gates et la Darpa, comme en témoigne un brevet délivré en 2018. »

  1. Avec cela, mes recherches sont terminées. En 1940-1945, Il y avait beaucoup de camps fermés où on pouvait voir des soldats Allemands et des miradors qui étaient là seulement pour faire peur et personne n’osait s’en approcher Si on avait bien écouté les Américains, ils l’avaient dit que plein de camp étaient vides. Les hommes, les femmes, les enfants et les bébés leur servaient de cobayes humains et dès qu’ils mourraient, d’autres arrivaient. Il ne fallait pas beaucoup de camp pour cela, remplaçant vite les morts par d’autres victimes d’élites sionistes. Ces expériences étaient pour un but bien précis, faire une grande réincitialisation dans le monde entier. Pourquoi personne n’a réagi quand les Américains en ont parlés. Là, ils veulent finir cette horreur commencée depuis longtemps, le plus vite possible. Je comprends mieux pourquoi Macron n’a pas peur. Il ne se cache même plus et se montre de plus en plus tel qu’il est. Les seuls qui leur font peur, ce sont les non vaccinés immunisés que toute autre maladie ne fera pas mourir. Nous sommes trop peu nombreux. Je suis démoralisée. Je vais continuer à me battre, SANS ESPOIR.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.