1 00 3 minutes 2 mois 86

Le juge dans l’affaire a statué que l’employé ne pouvait pas être infecté par le virus COVID !

Le tribunal du district oriental de Virginie des États-Unis a accédé à la demande de Todd Zywicki d’être exempté d’un vaccin obligatoire contre le virus du Parti communiste chinois (PCC).

Selon le rapport BL,

«Le professeur de droit est autorisé à continuer à travailler pour l’Université George Mason (GMU) à Fairfax, à 30 kilomètres à l’ouest du centre-ville d’Arlington. C’est à condition qu’il soit testé chaque semaine pour le virus du PCC et qu’il reste à plus de six pieds du personnel et des étudiants sur le campus.

La New Civil Liberties Alliance (NCLA), qui a conseillé Zywicki à ce sujet, a soutenu avec succès qu’un immunologiste qualifié avait effectué plusieurs tests d’anticorps contre le virus CCP sur le plaignant. De multiples résultats de tests positifs prouvent que son immunité naturelle est si forte qu’il n’a pas besoin d’être inoculé.

« La NCLA est heureuse que GMU ait accordé l’exemption médicale du professeur Zywicki, ce que nous pensons qu’elle n’a fait que parce qu’il a déposé cette plainte », a déclaré l’avocate principale Jenin Younes dans un communiqué.

La NCLA a accusé GMU d’avoir ordonné à Zywicki de subir une procédure inutile, même si l’action a directement violé l’éthique médicale fondamentale.

La victoire judiciaire signifie que le professeur est autorisé à reprendre ses fonctions habituelles d’inspirer les étudiants à réaliser leur plein potentiel.

« Je suis heureux que George Mason m’ait accordé une dispense médicale pour me permettre de remplir mes fonctions ce semestre d’automne à la lumière de circonstances sans précédent », a-t-il déclaré dans le même communiqué.

Le professeur espère que son employeur concèdera un jour que la science établit, sans aucun doute, que l’immunité naturelle est aussi « robuste ou plus que l’immunité vaccinale ».

« Nous avons sensibilisé le public au fait que la vaccination des personnes naturellement immunisées est médicalement inutile et présente un risque élevé de préjudice pour les survivants du COVID-19 », a-t-il déclaré.

Il a révélé qu’il n’était qu’un patient sur « des dizaines de millions » dans la même situation, à travers les États-Unis.

« J’appelle les dirigeants de tout le pays à développer des approches humaines et fondées sur la science plutôt que des politiques uniformes », a-t-il déclaré.

Cependant, pour l’instant, la politique de réouverture de l’université reste en vigueur. Ce n’était qu’un succès individuel. Mais espérons plus !


 

OFFRE D’EMPLOI 

Une réflexion sur “ Un travailleur poursuit son employé au sujet des vaccins obligatoires – il gagne grâce à l' » immunité naturelle  » !

  1. Je l’ai toujours dit que l’immunité naturelle était le meilleur vaccin. Bizarrement beaucoup de médecins l’ont oublié, VERAN en tête et mon médecin aussi voulant me faire une dose de vaccin pour avoir ce PASS. Evidemment j’ai dit NON. Je serais rester solidaire des autres, si on me l’avait donné.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.