3 00 4 minutes 2 mois 402

Blood Manufacturing Tour le 15 février 2017 (NHS Give Blood/(Capture d’écran via The BL/YouTube)

Les dons de sang de personnes ayant reçu le vaccin contre le virus du PCC (Parti communiste chinois), également appelé COVID-19, ne sont plus acceptés par la Croix-Rouge japonaise.

Les personnes vaccinées contre le COVID-19 « ne sont pas autorisées à donner du sang pour le moment », selon le site Internet de la Croix-Rouge japonaise. La même page informe les donneurs de sang potentiels qu’ils ne pourront pas donner de sang pendant un certain temps après avoir reçu divers vaccins.

Seulement environ 2% de la population japonaise a entièrement reçu le vaccin COVID-19, contre plus de 35% aux États-Unis.

« Il s’agit d’un goulot d’étranglement bureaucratique motivé par la peur que quelque chose puisse mal tourner, alors il vaut mieux retarder et retarder », a déclaré Kingston.
Quel que soit le statut vaccinal, l’Amérique continue d’accepter les dons de sang.

Selon le type de vaccin contre le coronavirus qu’ils reçoivent, les personnes vaccinées pourront donner du sang immédiatement ou après une courte période d’ajournement, selon le site Web de la Croix-Rouge américaine « Il n’y a pas de délai d’ajournement pour les donneurs de sang éligibles qui ont reçu un COVID-19 vaccin actuellement autorisé aux États-Unis, y compris J&J, Moderna et Pfizer.

Si les personnes vaccinées ont reçu un vaccin vivant atténué contre le coronavirus et ne savent pas quel type de vaccin COVID-19 elles ont reçu, elles doivent attendre au moins deux semaines avant de donner du sang. « Les donneurs de sang éligibles qui ne savent pas quel type de vaccin COVID-19 ils ont reçu doivent attendre deux semaines avant de donner du sang », selon le site Web de la Croix-Rouge américaine.

Les personnes qui ont été vaccinées avec un vaccin COVID-19 inactivé ou à base d’ARN pourront donner du sang immédiatement.

Étant donné que les vaccins approuvés aux États-Unis – Pfizer, Modern et Johnson & Johnson – sont soit à base d’ARN, soit utilisent un virus inactivé, il n’y a pratiquement aucun obstacle à la vaccination des personnes qui donnent du sang.

« La réponse simple est qu’il n’y a pas de temps d’attente entre la vaccination et le don » , a déclaré Kim Cronin, responsable des services aux donateurs au Massachusetts General Hospital .

Les services de dons ont accueilli favorablement cette nouvelle car les banques de sang sont à court de sang depuis le début de l’épidémie.

« Les quatorze derniers mois ont été assez difficiles pour ceux d’entre nous responsables du maintien d’un approvisionnement en sang adéquat pour les patients dans le besoin », a déclaré Cronin.

Ce n’est que le début de l’iceberg !

3 commentaires sur « La Croix-Rouge japonaise refuse les dons de sang de personnes ayant reçu le vaccin COVID-19 »

  1. Refus total de ma part d’accepter du sang d’une personne autre que ma famille. C’est plus prudent. Beaucoup d’opérations sont faites et on prend le nôtre si besoin. Cela à cause du sida ou de l’hépatite C mis dans le sang par le responsable, non coupable Laurent Fabus, dont le fils s’occupe avec Fischer de la vaccination. Tel père, tel fils.

    1. Apparemment, ils préfèrent attendre. Le danger est pourtant là ayant toucher à l’ADN. Les Japonnais ne réfléchissent pas,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.