4 00 2 minutes 1 mois 19

Rebecca Cohen | Publié le 11/08/2021

McDonald’s annonce que tous les employés de l’entreprise doivent être vaccinés avant de retourner au bureau.
Dans une note adressée à l’entreprise, McDonald’s a annoncé que tous les employés de l’entreprise devaient être vaccinés avant le 27 septembre.
McDonald’s a annoncé qu’elle exigerait que tous les employés d’entreprise en poste au bureau soient entièrement vaccinés d’ici le 27 septembre.
La société a repoussé la date de retour au bureau pour donner aux employés plus de temps pour se faire vacciner.
Pour l’instant, les employés devront toujours porter des masques au bureau.
Voir d’autres articles sur la page Affaires d’Insider.
McDonald’s a annoncé mercredi que tous les employés de l’entreprise devaient être vaccinés avant le 27 septembre, selon le Wall Street Journal.

La chaîne de restauration rapide a également choisi de repousser la date de retour au bureau du 7 septembre au 11 octobre afin de donner aux employés plus de temps pour se faire vacciner et pour renforcer leur immunité contre le COVID-19.

Les employés devront toujours porter des masques au bureau, même s’ils sont complètement vaccinés. McDonald’s espère toutefois rendre les masques facultatifs à l’avenir.

Cette annonce intervient dans un contexte de recrudescence du COVID-19 aux États-Unis, en grande partie due à la variante Delta, hypercontagieuse.

« Une résurgence des infections causées par les variantes de COVID-19 met beaucoup d’entre nous mal à l’aise », déclare Heidi Capozzi, Global Chief People Officer. « Beaucoup d’entre vous nous ont dit qu’ils se sentiraient plus à l’aise pour retourner au bureau s’ils avaient davantage la certitude que leurs collègues étaient vaccinés. »

A suivre …

4 commentaires sur « McDonald’s annonce que tous ses employés doivent être vaccinés avant de retourner au travail. »

  1. Cela devient du n’importe quoi. Les personnes qui travaillent dans un bureau, ne reçoit aucun publics. Décidément la piqûre que Macron veut faire à tout prix devient OBLIGATOIRE quitte à désobéir à l’OMS qui veut que les pays les donnent aux pays PAUVRES. NOUS SOMMES EN PLEINE DICTATURE

Laisser un commentaire