2 00 4 minutes 3 mois 53
L'image sélectionnée
Photo : Mandel Ngan via Getty

L’ancien président Donald Trump, qui s’est plaint de la censure par les géants des médias sociaux, prévoit d’annoncer aujourd’hui des recours collectifs contre le PDG de Facebook Mark Zuckerberg et le PDG de Twitter Jack Dorsey, ont indiqué des sources à Axios.

Pourquoi c’est important : c’est la dernière escalade dans la bataille de plusieurs années de Trump avec Twitter et Facebook sur la liberté d’expression et la censure. Trump est complètement banni de Twitter et est banni de Facebook pendant encore deux ans.

Détails: Trump doit faire une annonce lors d’une conférence de presse aujourd’hui à 11 heures.

  • L’effort juridique de Trump est soutenu par l’ America First Policy Institute , une organisation à but non lucratif axée sur la perpétuation des politiques de Trump.
  • Le président et chef de la direction et président du conseil d’administration du groupe, les anciens responsables de Trump Linda McMahon et Brooke Rollins, l’accompagneront lors de l’annonce.
  • Des recours collectifs lui permettraient de poursuivre les deux PDG de la technologie au nom d’un groupe plus large de personnes qui, selon lui, ont été censurées par des politiques biaisées.
  • Facebook et Twitter ont refusé de commenter.
  • À ce jour, Trump et d’autres critiques conservateurs n’ont présenté aucune preuve substantielle que l’une ou l’autre plate-forme est biaisée contre les conservateurs dans ses politiques ou leur mise en œuvre.

Vue d’ensemble : les données montrent que le mégaphone de Trump a été considérablement muselé à la lumière des interdictions des plateformes Big Tech, en particulier Twitter et Facebook.

  • Le président et ses alliés ont critiqué à plusieurs reprises les interdictions comme de la censure. Les géants de la technologie soutiennent qu’ils ont été mis en place pour des raisons de sécurité après le siège du Capitole en janvier.
  • Le conseil de surveillance indépendant de Facebook a confirmé la décision de Facebook de suspendre Trump en mai.
  • Même pendant sa présidence, Trump a essayé de viser à la fois les PDG et les entreprises technologiques. En 2020, il a signé un décret qui visait à limiter les protections juridiques qui protègent les sociétés de médias sociaux de toute responsabilité pour le contenu que les utilisateurs publient sur leurs plateformes. Le président Biden a révoqué ce décret en mai.

Entre les lignes : Trump a souvent poursuivi des personnes au cours de sa carrière, mais a rarement donné suite en termes de gain de jugement ou même de procès.

Ce qu’il faut regarder : les poursuites et les actions ciblant les plateformes Big Tech servent de munitions à la base conservatrice de Trump. Les candidats républicains aux bulletins de vote se sont accrochés aux messages autour de la censure dans le cadre de leurs campagnes et de leurs tactiques de messagerie.

Note de l’éditeur : cette histoire a été mise à jour pour noter que Facebook et Twitter ont refusé de commenter.


Votre Magnet pour dire non à la vaccination.

https://francemediasnumerique.com/2021/06/03/badge-no-vaccine/

2 commentaires sur « Scoop : Trump va poursuivre Mark Zuckerberg et Jack Dorsey »

  1. En supprimant un Président d’une plate-forme, son honneur a été bafoué et je lui donne raison de reprendre son honneur.

  2. A ce que je vois Donald J Trump, qui j’espère reprendra le pouvoir aux USA, a mis comme moi TWITTER sur liste noire . Avec lui, c’est pire ce qu’ils ont fait, comme FACEBOOK, étant encore le président des USA en plein exercice de sa fonction,. Cela est inadmissible et de JAMAIS VU.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.