1 00 3 minutes 4 mois 6

Ce que vous voyez à la télévision et lisez dans les journaux à propos d’une supposée « version indienne du Covid » n’est rien d’autre que de la désinformation et des mensonges destinés à maintenir la majorité des citoyens du Royaume-Uni dans la peur depuis mars 2020. Vous êtes dupés, et grâce au gouvernement indien, nous pouvons le prouver.

Le « ministère de la Santé et du Bien-être familial » de l’Inde a publié une déclaration le 12 mai 2021, indiquant que « l’OMS n’a pas associé le mot « variante indienne » à B.1.617, désormais répertorié comme variante préoccupante. »


La phrase était la suivante :

Selon de nombreux médias, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé la souche B.1.617 comme une variante préoccupante au niveau mondial. La souche de coronavirus B.1.617 a été qualifiée de « variante indienne » dans certaines de ces études.

Ces rapports médiatiques ne reposent sur rien et sont faux.

Il s’agit d’expliquer que dans son document de 32 pages, l’OMS n’assimile pas le terme « souche indienne » au variant du coronavirus B.1.617.

En réalité, le terme « indien » n’a pas été utilisé dans son rapport d’enquête.

Alors, pourquoi la « version indienne », une variante du Covid-19, fait-elle l’objet de tous les gros titres des médias britanniques en ce moment ?

Quelle preuve avons-nous de cela ? Puisque le gouvernement indien est allé plus loin et a émis une ordonnance de cessation et d’abstention à l’intention de tous les sites de médias sociaux, exigeant que tout matériel mentionnant, faisant référence à ou suggérant la « variante indienne » du coronavirus soit immédiatement retiré de leurs plateformes.

La déclaration complète est la suivante :

Aux personnes présentes sur les médias sociaux :

La présente invite à se référer à l’avis du ministère de l’électronique et des technologies de l’information daté du 20.03.2020 et du 07.05.2021 concernant la suppression des fake news / désinformation sur le coronavirus sur les plateformes de médias sociaux.

Il a été porté à notre attention qu’une déclaration en ligne affirmant qu’une « version indienne » du virus Corona se propage à travers les pays est en train de circuler. Cette affirmation est totalement fausse. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a cité aucune version du Covid-19 en tant que telle dans sa littérature scientifique. Dans aucun des documents de l’OMS, le mot « souche indienne » n’a été associé à la variante B.1.617 du coronavirus.

  1. Le ministère de la Santé et du Bien-être familial a expliqué cela le 12 mai 2021 dans un communiqué de presse disponible sur https://pib.gov.in/PressReleasePage.aspx?PRID=1717876.

https://pib.gov.in/indexd.aspx


Une réflexion sur “ Le gouvernement indien confirme que la « variante indienne » n’existe pas.

  1. Je ne suis pas très étonnée. C’était pour faire peur aux moutons. Le fait qu’ils soient vaccinés donne les variants quand même comme l’explique le médecin. VACCIN DANGEREUX et ne servant à rien. Dans ce GVT, le nez de tous doit être très long

Laisser un commentaire