2 00 7 minutes 6 mois 180

Les vaccins sont inutiles

Les personnes vaccinées ont dû faire face à de nombreux problèmes à la suite de leur immunisation. Aucune personne saine d’esprit ne choisirait un vaccin non approuvé.

Nous avons quelques bonnes raisons de croire que les vaccins sont horribles.

Voici ce que rapporte The BL (The Beauty of Life) :

Les citoyens suédois ont souffert de plus de 31 800 réactions indésirables causées par les vaccins du virus du PCC (Parti communiste chinois) en quelques mois seulement, établissant un record au cours des quatre dernières années, a rapporté l’Agence suédoise des produits médicaux.

Pire encore, un responsable de l’Agence, Ebba Hallberg, soupçonne une tentative de réduire la déclaration du nombre réel de personnes touchées, seuls les cas les plus « graves » étant signalés selon les médias SVT Nyheter et Zerohedge cités le 18 mai.

Il est également frappant de constater que, bien que la Suède propose les trois vaccins, Moderna, Pfizer et AstraZeneca. C’est ce dernier laboratoire pharmaceutique qui présente le pourcentage le plus élevé de cas de réactions secondaires.

Ainsi, 63 % des effets indésirables signalés étaient dus au vaccin Vaxzevria d’AstraZeneca. Ce chiffre est d’autant plus disproportionné qu’ils représentent 26% du total d’environ 2,7 millions de vaccins injectés en Suède.

La Suède avait temporairement suspendu l’utilisation de ces médicaments expérimentaux parce qu’ils provoquaient une coagulation anormale du sang chez les receveurs.

Mais la Suède l’a réintroduit après que l’Agence européenne des médicaments (EMA) l’ait testé et ait insisté sur le fait que le vaccin était sûr.

Pour les citoyens, les milliers de décès et le nombre beaucoup plus élevé de cas indésirables causés par les vaccins génèrent des doutes et une indécision quant à l’opportunité de se faire vacciner. Un pourcentage élevé de la population choisit de ne pas le faire.

De nombreuses informations officielles circulent également et renforcent les soupçons sur l’opportunité de suivre un tel traitement, par exemple.

Le département de la santé publique du Connecticut a publié la liste des ingrédients du vaccin Moderna COVID, et cette fiche confirme qu’il contient le produit chimique « SM-102 ».

Selon la description du produit, le fabricant, Cayman Chem, avertit : « Ce produit n’est pas destiné à un usage humain ou vétérinaire », en se référant au SM-102.

« Le SM-102 est un amino lipide ionisable qui a été utilisé en combinaison avec d’autres lipides dans la formation de nanoparticules lipidiques », décrit-il.

Il ajoute : « 1 L’administration de l’ARNm de la luciférase dans des nanoparticules lipidiques contenant du SM-102 induit l’expression de la luciférase hépatique chez les souris. Les formulations contenant du SM-102 ont été utilisées dans le développement de nanoparticules lipidiques pour l’administration de vaccins à base d’ARNm. »

Dans le même ordre d’idées, l’utilisateur de Twitter @McDaddy99 fait valoir ses arguments logiques et remet en question la nécessité de prendre le vaccin dans l’un de ses posts.

Le gouvernement ne dit rien. Nous n’avons pas eu beaucoup d’informations sur les fermetures et le taux de survie du virus…

Les vaccins COVID-19 sont sous autorisation d’urgence de la FDA.

Alors que l’Europe poursuit son programme de vaccination, les pays nordiques font état d’une augmentation des effets secondaires néfastes. Dans ce pays, le nombre d’effets secondaires a dépassé les 30 000, la majorité de ces réactions ayant été signalées chez des patients ayant reçu le vaccin d’AstraZeneca.

L’Agence suédoise des produits médicaux a indiqué qu’à la fin de la semaine dernière, la nation scandinave avait enregistré 31 844 rapports d’effets indésirables liés au déploiement du vaccin.

La Suède propose actuellement trois vaccins COVID-19 différents : Moderna, Pfizer et AstraZeneca, ce dernier étant le plus largement disponible (tandis que d’autres États européens, comme l’Allemagne, ont cherché à proposer des substituts aux jeunes patients, plus vulnérables aux dangereux caillots sanguins cérébraux, qui sont un effet secondaire rare – mais pas inédit).

Le nombre d’effets indésirables présumés des deux vaccins semble relativement faible par rapport aux 19 961 rapports liés au Vaxzevria d’AstraZeneca. Le vaccin d’AstraZeneca ne représente qu’environ 26 % des quelque 2,7 millions de vaccins administrés à ce jour en Suède, mais constitue environ 63 % des rapports d’effets secondaires.

Ebba Hallberg, une responsable de l’Agence des produits médicaux, a déclaré aux médias suédois qu’il était inhabituel de recevoir autant de rapports d’effets secondaires. Elle a ajouté que ce chiffre était probablement plus élevé en raison de l’attention portée par le public aux nouveaux vaccins. Pour éviter les plaintes selon lesquelles de nombreuses incidences d’effets secondaires étaient mineures, elle a déclaré que les prestataires de soins de santé ne signalaient probablement que les effets secondaires les plus « graves ».

En tant que médecin pro #vaccins à 110 %, j’aime rappeler aux gens que juger, humilier et mettre sous le feu des projecteurs ceux qui hésitent à se faire vacciner n’est pas utile et risque de se retourner contre eux.

Pourquoi ne pas écouter, fournir des données scientifiques et des preuves, faire preuve de compassion et de sympathie, et laisser les gens décider ?

Vous ne savez pas encore quel est le profil de sécurité. Les essais cliniques se poursuivent jusqu’en 2022-23 et une étude de Harvard a montré que le VAERS ne rapporte que 1%.


Publicités

2 commentaires sur « Plus de 30 000 Suédois subissent des effets secondaires indésirables après avoir reçu le vaccin contre le virus du Parti Communiste Chinois »

  1. Je trouve honteux ce que dit un médecin. Qu’il soit pro vaccin démontre qu’il est un très mauvais médecin. Ceux qui critiquent les autres, ce sont surtout les personnes vaccinées, qui ne savent pas qu’ils ont un variant maintenant. Plus, il se vaccineront, ils se rendront malades. Sanofi fera le dernier vaccin pour mettre une puce, et toutes ces personnes devront tous les ans se faire vacciner, si elles ne sont pas décédées avant. Chacun est libre de choisir sa vie comme sa mort.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.