Coronavirus : Suppression des restrictions relatives au laissez-passer vert et à la norme violette »Israël revient à la normale ! » a déclaré le ministre de la Santé, Yuli Edelstein.

Patrons at a restaurant in Tel Aviv, Israel. March 7, 2021. (photo credit: RAYMOND CRYSTAL/THE MEDIA LINE)
Clients d’un restaurant à Tel Aviv, en Israël. Le 7 mars 2021.
(crédit photo : RAYMOND CRYSTAL/THE MEDIA LINE)

Israël lèvera la quasi-totalité des restrictions restantes liées au coronavirus à partir du 1er juin, a annoncé le ministère de la Santé dimanche soir. Le nombre de cas actifs en Israël est tombé à 500, contre 88 000 au plus fort de la pandémie, a-t-il précisé.
À la lumière de la baisse significative de la morbidité, le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a déclaré que le ministère ne chercherait pas à renouveler les réglementations qui obligent les entreprises et les lieux à opérer dans le cadre des systèmes du Passeport vert ou de la Norme violette, qui doivent expirer le 31 mai.
La question de savoir s’il faut supprimer l’obligation de porter un masque à l’intérieur est actuellement débattue par les experts et les fonctionnaires. Une décision est attendue dans les prochains jours ou semaines.
« Israël revient à la normale », a déclaré M. Edelstein. « Il y a moins de six mois, nous avons commencé la campagne de vaccination. Grâce à l’excellent travail du système de santé – caisses de santé, hôpitaux, MDA, Magen Israël et employés du ministère de la Santé – et grâce à l’incroyable mobilisation des citoyens israéliens, nous avons mené la meilleure campagne de vaccination au monde. »
« Tout au long, le ministère de la Santé a formulé les grandes lignes d’une ouverture progressive et prudente, ce qui nous a permis de maintenir des données de morbidité faibles au fil du temps », a-t-il déclaré. « Aujourd’hui, à ma grande joie, il est possible, d’un point de vue sanitaire, de supprimer la nécessité d’un laissez-passer vert et les limitations du Ruban violet. L’économie et les citoyens d’Israël recevront un air supplémentaire à respirer. »
Les autorités continueront à surveiller la situation, et si le taux de morbidité augmente à nouveau, il sera nécessaire de réintroduire des restrictions, a déclaré M. Edelstein.
Les restrictions concernant les aéroports et les voyages resteront en place, a-t-il dit.
M. Edelstein a appelé les Israéliens à éviter de se rendre dans les pays où le taux de morbidité est élevé.
L’Argentine, les Seychelles et la Russie ont été inclus dans la liste des pays faisant l’objet d’un avertissement sévère aux voyageurs, a annoncé le ministère de la Santé plus tôt dans la journée de dimanche. Si la situation ne s’améliore pas, ces pays pourraient faire l’objet d’une interdiction totale de voyager, tout comme l’Inde, l’Ukraine, l’Afrique du Sud, le Mexique, la Turquie et l’Éthiopie, où les Israéliens n’ont pas le droit de se rendre, a-t-il ajouté.
Alors que les cas de coronavirus continuent de baisser, Israël peut-il espérer devenir exempt de COVID ?



C’est peu probable, selon les experts. Mais la situation reste prometteuse, a déclaré Tomer Lotan, directeur exécutif de la National Coronavirus Task Force.
« Ces derniers jours, en moyenne, nous avons identifié quelque 25 à 30 nouveaux cas par jour », a-t-il déclaré. « Parmi ceux-ci, cinq ou six proviennent de l’étranger ».
Même si le nombre de passagers aériens atteints du coronavirus est faible par rapport aux milliers de voyageurs, il est important de maintenir une bonne politique pour ceux qui arrivent de l’étranger, a déclaré M. Lotan.
« Je pense que notre politique actuelle est bonne, mais qu’elle peut être améliorée », a-t-il déclaré.
Le ministère de la santé travaille depuis des mois à la mise en place d’un programme qui obligerait les personnes entrant en quarantaine à porter un bracelet électronique à leur arrivée afin de contrôler leur respect de la loi.
Bien que la législation pertinente ait été adoptée, le programme n’a pas encore été mis en œuvre.
« Parce que nous n’avons pas de gouvernement ou de Knesset en état de marche, il n’y a pas encore beaucoup de progrès, mais nous avons demandé au comité d’organisation de la Knesset de désigner un comité compétent pour l’autoriser », a déclaré M. Lotan.
Comme les premiers groupes de touristes étrangers vont commencer à visiter le pays dans les prochains jours, et que de plus en plus de nations s’ouvrent aux visiteurs israéliens, il sera très important de bien gérer les frontières, a-t-il ajouté.
Il est difficile de croire qu’Israël deviendra exempt de COVID, a déclaré M. Lotan.
« Nous ne sommes pas une île », a-t-il déclaré. « Les gens entrent par ses frontières, et il y a l’Autorité palestinienne. Un certain nombre de personnes infectées continueront à entrer. »
Le professeur Cyrille Cohen, chef du laboratoire d’immunologie et d’immunothérapie des tumeurs de l’université Bar-Ilan, a déclaré : « Je pense que nous aurons une situation similaire à celle que nous avons avec d’autres maladies, notamment la rougeole ou la varicelle, où de temps en temps nous voyons un cas ou une petite épidémie. »
« En outre, comme le COVID devient plus rare, les gens pourraient ne pas aller se faire dépister s’ils ont quelques symptômes, comme cela se produit avec la grippe », a-t-il ajouté. « Quand on a la grippe, on ne va pas faire un test PCR pour savoir quelle est la souche du virus qui nous infecte ».
La situation actuelle d’Israël est prometteuse, a déclaré Cohen.
« Nous pouvons dire sans risque qu’après Pourim, Pessah et Lag Ba’omer, avec les écoles complètement ouvertes, la situation est vraiment bonne », a-t-il déclaré. « La seule chose qui me laisse perplexe est que le nombre de patients dans un état grave n’a pas diminué depuis environ deux semaines. »
Dimanche matin, 60 personnes étaient répertoriées dans un état grave, contre 141 quatre semaines plus tôt et près de 1 200 au cours des pires semaines de la crise.
Le taux R, qui mesure le nombre moyen de personnes que chaque porteur du virus infectera, a légèrement augmenté à 0,94 ces derniers jours, après des semaines de stabilité à 0,7-0,8. C’est un peu surprenant, mais cela pourrait être dû au très faible nombre de cas découverts pendant cette période, a déclaré M. Cohen.
« Si un jour une vingtaine de cas sont découverts, et le jour suivant 30, le taux R augmentera, même si les chiffres restent très faibles », a-t-il déclaré.
Un taux R inférieur à 1 indique que la pandémie recule, bien qu’à un rythme plus lent.
Il est important de continuer à protéger Israël des variantes, « même si les données disponibles montrent que le vaccin est assez efficace contre elles », a déclaré M. Cohen.
Entre-temps, le ministère de la Santé a déclaré qu’il avait repris la formulation d’une politique de vaccination des enfants de 12 à 15 ans, et qu’il comptait prendre une décision finale dans les 10 prochains jours.

Publié par Mohamed Tahiri

Lanceur d'alerte

Un avis sur « Coronavirus : Suppression des restrictions relatives au laissez-passer vert et à la norme violette »Israël revient à la normale ! » a déclaré le ministre de la Santé, Yuli Edelstein. »

  1. Beaucoup de mensonges dits. Normal, c’est en Israël qu’il y a le plus d’élites sionistes. Nous avons des nouvelles de ce pays où tout ne va pas si bien. Vaccin obligatoire presque. Les Israéliens gouvernés par un dictateur qui omet de dire les morts dus aux vaccins que l’on préfère appeler variants. Qu’il ne s’inquiète pas. Israël n’est pas un payucucoups de villégiature et en disant cela, des touristes, il n’y en aura pas beaucoup, voire pas du tout. Tous les pays où seront demandés des pass, perdront des touristes, leur seul moyen de remonter l’économie. La France en fait partie, Le but de Macron étant de la couler. Israël continue à massacrer son propre peuple et les autres peuples n’est pas un exemple pour tout.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :