ACTUALITÉ : Un lauréat du prix Nobel révèle que les vaccins COVID créent des variants !

Professeur. Luc Montagner

Le professeur Luc Montagner a révélé que les épidémiologistes sont conscients des conséquences mais passent sous silence le phénomène. Son nom est « Antibody-Dependent Enhancement ». ADE.

Tout le monde sait que les virus changent et mutent. En conséquence de leur mutation, nous avons différentes variantes d’un même virus. Le virologue français et lauréat du prix Nobel Luc Montagnier a déclaré que « c’est la vaccination qui crée les variantes ».

Le professeur fait une déclaration explosive dans le cadre de son interview approfondie de Pierre Barnerias de Hold-Up Media. La vidéo a été traduite pour la Fondation RAIR USA.

Le professeur Montagnier a présenté un dossier solide sur les origines du COVID-19 dans un laboratoire. Ses commentaires ont offensé les libéraux, qui ont tenté de le discréditer, lui et sa déclaration. Cependant, aujourd’hui, les médias s’appuient sur ses arguments pour étayer leurs informations sur l’origine du virus en laboratoire.

Les vaccins sont ceux qui créent les variantes.

Le professeur considère le programme de vaccination contre le coronavirus comme une erreur inacceptable. Aussi, les vaccinations de masse représentent une « erreur scientifique ainsi qu’une erreur médicale. »

« C’est une erreur inacceptable. Les livres d’histoire le montreront car c’est la vaccination qui crée les variantes », a déclaré le professeur.

Le vaccin crée des anticorps qui obligent le virus à chercher d’autres solutions ou à mourir. C’est à ce moment-là que les variants sont créés.

Amélioration dépendante des anticorps

Selon le lauréat du prix Nobel 2008, les épidémiologistes sont conscients du phénomène, mais ils ne le commentent pas.

« Les scientifiques affirment que l’EAD n’est pratiquement pas un problème avec les vaccins COVID-19 », peut-on lire dans un article de MedPage Today.

Le professeur Montagnier a déclaré que la tendance est la même si la courbe des décès suit celle de la vaccination. Il a également souligné la partie de la lettre adressée par les médecins à l’Agence européenne des médicaments : « De nombreux médias du monde entier ont rapporté que des maisons de soins avaient été frappées par le COVID-19 quelques jours après la vaccination des résidents. »

RAIR cite la virologue française Christine Rouzioux : « … l’augmentation des nouveaux cas se produit chez des patients vaccinés dans des maisons de retraite à Montpellier, dans la Sarte, à Reims, dans la Moselle…. ».

Le professeur poursuit en disant qu’il fait des expériences avec les personnes vaccinées infectées par le coronavirus. « Je vais vous montrer qu’ils sont en train de créer des variantes résistantes au vaccin ».

Professeur. Luc Montagner

Ci-dessous vous pouvez lire la traduction de la vidéo. Nous les avons pris à la Rair Foundation USA.

(Les questions sont en  gras )

Si l’on regarde la courbe de l’OMS, depuis le début des vaccinations en janvier, la courbe des nouvelles infections (contamination) a explosé, avec les décès.

Notamment chez les jeunes.

-Oui. Avec des thromboses, etc.

Comment voyez-vous le programme de vaccination de masse? La vaccination de masse par rapport aux traitements efficaces et peu coûteux.

– C’est une énorme erreur, n’est-ce pas ? Une erreur scientifique ainsi qu’une erreur médicale. C’est une erreur inacceptable. Les livres d’histoire le montreront, car c’est la vaccination qui crée les variantes.

– Pour le virus chinois, il y a des anticorps, créés par le vaccin. Que fait le virus ? Meurt-il ou trouve-t-il une autre solution?

—Les nouvelles variantes sont une production et résultent de la vaccination. Vous le voyez dans chaque pays, c’est pareil: la courbe de vaccination est suivie de la courbe des décès.

– Je suis cela de près et je fais des expériences à l’Institut avec des patients qui sont tombés malades avec Corona après avoir été vaccinés. Je vais vous montrer qu’ils créent les variantes résistantes au vaccin.

Devrions-nous vacciner pendant une pandémie ?

– C’est impensable.

 Ils se taisent… beaucoup de gens le savent, les épidémiologistes le savent.

– Ce sont les anticorps produits par le virus qui permettent à une infection de devenir plus forte.

—C’est ce que nous appelons l’amélioration dépendante des anticorps, ce qui signifie que les anticorps favorisent une certaine infection. L’anticorps se fixe au virus, à partir de ce moment il a les récepteurs, les anticorps, nous les avons dans le macrophage etc.

—Il pique le virus et non par accident, mais à cause du fait qu’ils sont liés aux anticorps.

—Il est clair que les nouveaux variants sont créés par sélection médiée par anticorps en raison de la vaccination. D’ACCORD ?


Publié par Mohamed Tahiri

Lanceur d'alerte

Un avis sur « ACTUALITÉ : Un lauréat du prix Nobel révèle que les vaccins COVID créent des variants ! »

  1. Non étonnant. Il me semble que nous l’avons dit plusieurs fois sut Twitter. A ce sujet, pour info à Mohamed que je suivais sur Twitter avant que l’on me vire, disant trop de vérités gênantes. J’ai eu
    une maladie, passée inaperçue la 1ère fois, avec comme petits symptômes le goût et l’odorat très peu de temps, vue par une analyse de sang, ayant un nombre de globules blancs très importants, dit sur Twitter à Veran.

    Il y a bientôt un mois, j’ai eu une angine très forte. Emmenée à l’hôpital de Mantes, après plus d’une heure d’attente, on ne soigne pas mon angine, on me donne une perfusion, je ne sais pas quoi ?, test fait et attente de 2 heures pour me dire que je suis atteinte du Covid. Pas étonnée. On voulait me garder pour me faire un test sur mes poumons. J’ai refusé de rester, ai retiré cette perfusion trop tard, ce qui m’a fait perdre du sang après et fait une decharge pour partir. On m’a fait une ordonnance pour des piqûres que mon médecin ne m’aurait jamais données, malheureusement, il était en vacances, du doliprane, pourquoi, je n’avais ni fièvre, ni tension et oxygène à 98%. Seuls symptômes une odeur et un goût d’égout. Je ne pouvais ni manger, ni boire, ce qui m’a affaiblie,. La sécurité Sociale m’a prise en charge avec mon fils aîné, cas contact positif, mon mari négatif. Une infirmière téléphonait tous les jours pour surveiller mon fils et moi. Elle m’a trouvée un médecin pour mon angine qui a disparu 3 semaines après d’après elle, donné du sirop pour la toux. Le mauvais goût a commencé à partir un peu, mais il en reste encore un peu. Je suis guérie et remange très peu. J’ai tout raconté à cette infirmière qui a décidé d’arrêter la surveillance. Depuis j’ai vu mon médecin. Ils ne peuvent pas nous vacciner mon fils et moi ayant eu le virus et étant guéris.

    Si j’en parle maintenant c’est cette information est très importante. A l’hôpital, aucune réanimation, mise en soin intensif pour rien pour moi.

    Bon dimanche à tous. Merci à Mohamed et à tous ceux qui comme moi, essayons de faire réagir d’autres personnes, n’y croyant pas trop. Ce que j’ai vu sur les Français, c’est la délation et surtout l’égoïsme en pensant au restaurant et non à ceux qui voudraient seulement pouvoir manger.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :