0 00 3 minutes 5 mois 5

Trump a tweeté, « Grosse victoire aujourd’hui en Arizona. » « Un juge très réputé vient de décider que l’audit judiciaire du Sénat de l’Arizona peut et va continuer. »

« Plus d’une centaine d’avocats démocrates ont été envoyés pour contester cet audit », a-t-il ajouté. « Les conclusions seraient fascinantes à observer pour les États-Unis et le reste du monde ! »

Rejoignez France médias numérique du vrai défenseur de vérité ici : https://francemediasnumerique.com/

« Pourquoi les démocrates mettent-ils en place une telle bataille pour garder la vérité cachée ? ». Trump a poursuivi en disant. « Je sais pourquoi, et tout le monde le sait aussi ».

Un juge de l’Arizona a refusé mercredi une ordonnance restrictive temporaire qui aurait mis fin à l’audit. Mardi, le juge qui supervisait les affaires d’audit en Arizona a été brusquement remplacé par un nouveau juge.

Lundi, le Hill a annoncé que « l’affaire a été réassignée au juge Daniel G. Martin de la Cour supérieure du comté de Maricopa, quelques heures après que le juge Christopher Coury se soit récusé de l’affaire en raison de la présence d’un avocat qui avait été stagiaire dans son bureau au cours des cinq dernières années ».

L’article poursuit : « La récusation de Coury est intervenue moins de 24 heures avant une audience prévue lundi matin. »

Le chirurgien Daniel Martin est lié à Perkins Coie, un cabinet d’avocats qui a envoyé un grand nombre d’avocats pour essayer d’arrêter l’audit électoral. Malgré cela, de nombreuses personnes qui avaient prédit des manigances électorales ont été choquées.

Les démocrates ont intenté un procès jeudi pour arrêter l’audit électoral du comté de Maricopa. L’audit sera reporté à lundi, grâce à l’accord de l’ancien juge.

« Le juge de la Cour supérieure Christopher Coury a déclaré qu’il devait s’assurer que le recomptage suit à la lettre la loi de l’Arizona et a demandé plus de détails sur les politiques et procédures de l’audit d’ici lundi matin », selon AZ Central.

L’audit sera interrompu à 17 heures si M. Gallardo ou le parti démocrate déposent une caution d’un million de dollars, selon le journal.

Comme les démocrates n’ont pas été en mesure de fournir cette caution d’un million de dollars, l’audit s’est poursuivi. Maintenant qu’un autre obstacle à l’intégrité des élections en 2020 a été éliminé, l’audit médico-légal se poursuivra comme prévu.

SOUTENIR & FAIRE UN DON

NOUS NE SOMMES RIEN SANS LES AUTRES. NOUS SOMMES FAIT POUR ÊTRE ENSEMBLE ET C’EST ENSEMBLE QUE NOUS VIVONS LE MIEUX ! MERCI DE VOULOIR M’AIDER !

1,00 €

Laisser un commentaire