1 00 6 minutes 1 mois 6

 

 

 

En 1988, l’Association météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ont fondé le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

https://www.umweltbundesamt.de/en/topics/climate-energy/climate-change/intergovernmental-panel-on-climate-change-ipcc

En raison de l’importance mondiale du changement climatique et de ses implications scientifiques complexes, l’Association météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ont fondé le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) en 1988. Le GIEC est un organisme scientifique indépendant dont Les membres se composent de centaines de scientifiques du monde entier. Il examine et évalue les informations scientifiques les plus récentes produites dans le monde et pertinentes pour la compréhension du changement climatique. Le Conseil publie régulièrement des rapports d’évaluation et des rapports spéciaux sur des sujets choisis.

Les travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat portent principalement sur les domaines suivants :

  • Base scientifique du changement climatique anthropique (d’origine humaine) ;
  • Changements observés dans le climat,
  • Projections des futurs changements climatiques;
  • Mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre;
  • Mesures d’adaptation aux changements climatiques projetés (calculés pour l’avenir).

Depuis la parution du premier rapport d’évaluation du Conseil en 1990, quatre autres rapports complets de ce type ont été publiés. Ces rapports fournissent un cadre de référence essentiel pour les politiciens et les experts des gouvernements, de l’industrie et des universités, ainsi que pour tous ceux dont les travaux se concentrent sur le problème du changement climatique anthropique.

Les rapports d’évaluation sont le produit des rapports des Groupes de travail du GIEC I (Base des sciences physiques), II (Impact, Adaptation, Vulnérabilité) et III (Atténuation du changement climatique) ainsi que d’un Rapport de synthèse.

Le rapport de synthèse rassemble des informations scientifiques, techniques et socio-économiques sur le changement climatique qui sont importantes pour l’élaboration des politiques. Il vise à fournir aux gouvernements et autres organes décisionnels des secteurs public et privé les connaissances nécessaires pour être en mesure de lutter contre le changement climatique anthropique avec des mesures efficaces.

 

Réaction au rapport GIEC sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5°C

Des images de terroristes envoyés par des satanistes maléfiques provoquant des incendies délibérés dans les forêts. Les médias grand public les présentent comme des changements climatiques pour blâmer les gens… Nous voyons des incendies en Grèce, en Turquie et précédemment en Californie. Nous connaissons également des inondations dans des endroits comme l’Allemagne, Londres et la Chine. Apparemment, cette séquence a été filmée en Grèce, mais nous n’avons pas de preuve exacte pour le confirmer. Pour plus de vérité, de connaissances brutes, de conseils et de sagesse, suivez notre groupe de messagerie télégraphique.

Difficile de regarder la vérité en face que d’admettre le mensonge !

Le Monde:

Par 

Publié le 27 octobre 2015 
https://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/10/27/hoax-climatique-4-le-giec-manipule-les-donnees-sur-le-climat_4797774_4527432.html

Hoax climatique #4 : « Le GIEC manipule les données sur le climat »
Depuis le « climategate » de 2009, les climatosceptiques accusent les experts du climat de fausser les relevés de températures. Une théorie invalidée.

Les médias sont de nouveau à l’œuvre.

Prochain au menu – Urgence climatique ! !! Code rouge ! !! Nous allons tous mourir ! !! Et c’est de notre faute (bien sûr) !!!! SOS !!!! Arrêter d’avoir des enfants, arrêter de respirer, arrêter de péter, arrêter de voyager et de préférence arrêter de vivre !!!!.
C’est la seule solution. Bill Gates nous a dit il y a quelques années : « Si nous faisons un bon travail avec les vaccins, nous pouvons réduire la population de 15% » « …ce qui réduira les niveaux de CO2 » Avez-vous compris ? La planète ne peut être sauvée que si des millions d’entre nous sont tués. Ça a l’air d’un bon plan et ils l’ont effectivement mis en œuvre !
Ignorons le fait que cette planète est un être vivant qui existe depuis des millénaires et qui a connu toutes sortes de changements climatiques extrêmes avant même que les vaches ne pètent et que les gens ne conduisent des voitures. Paniquons plutôt, payons plus d’impôts et tuons environ un milliard de personnes, d’accord ? De cette façon, les températures seront soudainement stables, les mers ne monteront pas et les survivants vivront heureux dans un monde dystopique totalement contrôlé par une poignée de personnes qui imposeront des restrictions écologiques tous les mois pour s’assurer que le climat est également heureux.

 

 

 

Une réflexion sur “ Changement climatique : entre image choc et indignation, le monde frappé par de faux nouvelles conclusions du rapport du Giec

  1. J’ai toujours dit qu’il y avait très longtemps que la terre n’avait pas changer de climat. Je pensais à juste titre apparemment, ce qui se passait était normal et certains scientifiques l’ont dit aussi. C’est HONTEUX de détruire certains endroits pour nous rendre responsables de ce qui arrive. J’espère que ces personnes seront arrêter et seront jugés très sévèrement. En ce moment c’est très dur ce qui arrive à comprendre que certaines personnes en deviennent inhumaines comme MACRON avec son VIRUS.

Laisser un commentaire