2 00 4 minutes 5 mois 112

La société technologique Microsoft, fondée par le milliardaire Bill Gates, a mis en place un système unique controversé grâce auquel les enfants en âge scolaire seront scannés avec un code-barres qui leur permettra d’assister aux cours.

Les enfants du Los Angeles Unified School District (LAUSD) disposeront d’un code QR unique ou d’une carte journalière pour accéder au système après avoir été scannés. Ceux qui n’auront pas ce code-barres ne seront pas autorisés à entrer dans l’enceinte de l’école.

En outre, les enfants devront garder une distance sociale, porter des masques faciaux et surveiller constamment leur température tout au long de la journée. Le système controversé gère également les examens de santé, le dépistage du virus du PCC (Parti communiste chinois), ou COVID-19, et les vaccinations.

Le programme de vaccination de LAUSD prévoit également d’utiliser un laissez-passer quotidien pour enregistrer et planifier les rendez-vous, surveiller les vaccins en stock, enregistrer et saisir les données relatives aux rendez-vous, classer les personnes à haut risque, fournir des listes d’attente pour les personnes à faible risque et des tableaux de bord pour visualiser les données, entre autres fonctionnalités.

Le système permet également un accès via des appareils mobiles ou un ordinateur. « Les étudiants, les parents et les visiteurs accéderont au Daily Pass sur n’importe quel ordinateur, tablette ou appareil mobile », peut-on lire sur le site internet du LAUSD, qui comporte également un segment d’information qui pousse le personnel de l’école à se faire vacciner.

Selon NBC News, le système appelé Daily Pass « génère un code QR unique pour chaque étudiant et membre du personnel, et ce code autorise l’entrée dans un lieu spécifique du LAUSD pour cette journée seulement – à condition que la personne reçoive un résultat négatif au test COVID, ne présente aucun symptôme et ait une température inférieure à 100 degrés, a déclaré le district. »

En plus d’inciter les élèves à utiliser le système pour suivre le virus CCP, l’application peut mettre les données recueillies à la disposition des différents collaborateurs de la recherche ainsi que des autorités du district de Los Angeles.

Les informations partagées avec l’université de Stanford, l’UCLA, l’université Johns Hopkins, Anthem Blue Cross, Healthnet et Cedars Sinai servent apparemment de stratégie pour créer « l’environnement scolaire le plus sûr possible ».

Dans une vidéo promotionnelle de l’application, à travers une animation, on voit un mineur dire à sa mère : « Maman, j’ai peur de retourner à l’école. Je ne veux pas être malade et je ne veux pas que toi et papa soyez malades », puis on présente le laissez-passer CCP Virus comme une solution au problème.

Comme l’a noté le Daily Caller, la date prévue par LAUSD pour la réouverture de l’école est actuellement fixée au 9 avril, après que la plupart des écoles soient restées fermées en Californie du Sud depuis mars 2020.


2 commentaires sur « Microsoft crée un code-barres controversé pour les enfants, qui devront être scannés pour entrer à l’école. »

  1. Très choquant. Quand va t-on arrêter tout cela ? On veut que les enfants soient habitués à devenir des esclaves. En Chine, ils sont élevés de cette manière pour qu’ils ne se révoltent jamais. C’est cela que l’on voudrait en France que des personnes comme nous n’existent plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.