Site icon FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

Qui gouverne la France ? Le Parti Communiste Chinois et Fondation communiste Français.

La France est-elle au main du Parti Communiste Chinois ?


Jean Robin Média

Diplômé d’un master en intelligence économique (MSIE) à l’Ecole de Guerre Economique (EGE) en 2005, Jean Robin est journaliste, auteur de 43 livres, ancien éditeur pendant 13 ans, et créateur de 6 entreprises dont 3 start-up internet. Il vit en Polynésie française depuis mai 2015. Il avait envisagé l’élection de Donald Trump dès le mois de juillet 2015 sur son site Enquête & Débat.
Avec la crise mondiale il a décidé de lancer une production de vidéos de haute qualité de nature stratégique, politique, économique, sociale et d’anticipation pour permettre aux francophones qui le souhaitent de pouvoir suivre les événements avec un temps d’avance et une acuité maximale.
Il se base sur son réseau de sources personnelles et publiques, qu’il identifie lors de sa veille mondiale, dans les médias francophones, anglo-saxons et asiatiques principalement.
Depuis le lancement de ses vidéos le 17 mars 2020, nombre de ses prédictions ont été vérifiées, comme le savent ses premiers souscripteurs.
Pour en savoir plus sur la souscription permettant d’accéder aux vidéos privées, cliquez ici.

Analyse stratégique de la crise mondiale

https://jeanrobinmedia.wordpress.com/blog/

Publicités

EXCLUSIF : Le COVID-19 « n’a AUCUN ancêtre naturel crédible » et a été créé par des scientifiques chinois qui ont ensuite essayé de brouiller les pistes en recourant à la « rétro-ingénierie » pour faire croire qu’il provenait naturellement des chauves-souris, selon une nouvelle étude explosive.


Une nouvelle étude explosive affirme que des scientifiques chinois ont créé le COVID-19 dans un laboratoire de Wuhan, puis ont tenté de brouiller les pistes en procédant à la rétro-ingénierie de versions du virus pour faire croire qu’il avait évolué naturellement à partir de chauves-souris.

Les auteurs de l’article, le professeur britannique Angus Dalgleish et le scientifique norvégien Birger Sørensen, ont écrit qu’ils disposaient depuis un an de « preuves prima facie de rétro-ingénierie en Chine », mais qu’elles avaient été ignorées par les universitaires et les principales revues.

M. Dalgleish est professeur d’oncologie à l’université St George de Londres. Il est surtout connu pour avoir réussi à créer le premier « vaccin anti-VIH » fonctionnel, qui permet de traiter les patients diagnostiqués et de les dispenser de médicaments pendant des mois.

Sørensen, un virologue, est président de la société pharmaceutique Immunor, qui a développé un candidat vaccin contre le coronavirus appelé Biovacc-19. Dalgleish a également des options d’achat d’actions dans cette société.

Les allégations choquantes de l’étude comprennent des accusations de « destruction, dissimulation ou contamination délibérée de données » dans les laboratoires chinois et font état de la réduction au silence et de la disparition de scientifiques du pays communiste qui se sont exprimés.

L’article, obtenu en exclusivité par DailyMail.com et dont la publication est prévue dans les prochains jours, devrait faire des vagues au sein de la communauté scientifique, car la majorité des experts ont jusqu’à récemment nié catégoriquement que les origines du COVID-19 étaient autre chose qu’une infection naturelle passant des animaux aux humains.


Une nouvelle étude explosive sur les origines de la pandémie de COVID-19 affirme que les chercheurs ont trouvé des « empreintes digitales uniques » dans des échantillons du virus qui, selon eux, ne peuvent provenir que de manipulations en laboratoire – ce qui étaye les théories selon lesquelles le virus se serait échappé de l’Institut de virologie de Wuhan (photo d’archive) en Chine.


Quitter la version mobile