Le nombre de femmes qui perdent leur enfant après avoir reçu le vaccin Covid augmente de 2000% en seulement quatorze semaines.

De récentes études ont apporté des réponses à propos des conséquences du Covid-19 sur les femmes enceintes. AFP/Philippe Huguen

Formes graves, transmission au bébé, vaccination : grossesse et Covid-19, tout ce que l’on sait

Il aura fallu un an pour que les scientifiques observent les conséquences du coronavirus sur les femmes enceintes. De récentes études permettent d’en savoir plus, même si des questions restent encore sans réponse. Explications.


Vaccination des femmes enceintes décriée par les autorités

Les vaccins pendant la grossesse n’ont jamais été recommandés jusqu’à lors. En effet, la future maman et son foetus éveillent toujours la crainte de développer des malformations ultérieures chez le bébé. Or, une infection sévère n’est pas non plus conseillée pour la femme enceinte… Alors, comment prendre une décision sensée et rassurer en même temps les futures mères face à ces interrogations ?

Tout d’abord, sachez, qu’aucun vaccin n’a démontré qu’il pouvait être toxique ou tératogène pour le fœtus. Certains vaccins n’ont d’ailleurs jamais été interdits. Par mesure de précautions, on conseille d’éviter les vaccins vivants dans le mesure du possible.


Les vaccins COVID tuent des bébés

On ne peut même pas imaginer la douleur que ressentent les parents après avoir perdu un bébé. C’est un horrible cauchemar, et s’il vous plaît Dieu, ne laissez pas cela nous arriver.

D’abord, faites sortir ces vaccins d’ici. Les dernières nouvelles nous ont choqués. Beaucoup d’enfants à naître et de nouveau-nés peuvent mourir si leurs mères reçoivent le vaccin COVID. Les femmes du Royaume-Uni sont pétrifiées !

Le gouvernement a publié des rapports hebdomadaires sur les effets indésirables des vaccins non approuvés. Le premier rapport couvrait les données du système de carte jaune de la MHRA du 9 décembre 2020 au 24 janvier 2021. Le dernier rapport est le quinzième à être publié. Il couvre les données du MHRA Yellow Card Scheme du 9 décembre 2020 au 5 mai 2021.

Il y a 14 semaines entre le premier et le quinzième rapport. L’augmentation choquante du nombre de mères qui perdent leur enfant à naître et leur nouveau-né à cause des vaccins Pfizer ou AstraZeneca est horrible.

C’est l’avis du gouvernement après l’approbation d’urgence du vaccin Pfizer/BioNTech :

Grossesse
Il n’existe pas ou peu de données sur l’utilisation du vaccin ARNm COVID-19 BNT162b2.
Les études de toxicité pour la reproduction chez l’animal ne sont pas terminées. Le vaccin ARNm COVID-19
BNT162b2 n’est pas recommandé pendant la grossesse.
Pour les femmes en âge de procréer, la grossesse doit être exclue avant la vaccination. En outre, les femmes
En outre, il faut conseiller aux femmes en âge de procréer d’éviter toute grossesse pendant au moins 2 mois après la deuxième dose.

Les conseils comprennent également des commentaires sur l’allaitement et la fertilité :

On ignore si le vaccin ARNm COVID-19 BNT162b2 est excrété dans le lait maternel. Un risque pour
les nouveau-nés/nourrissons ne peut être exclu. Le vaccin ARNm COVID-19 BNT162b2 ne doit pas être utilisé pendant l’allaitement.
pendant l’allaitement.
Fertilité
On ne sait pas si le vaccin ARNm COVID-19 BNT162b2 a un impact sur la fertilité.

Nous sommes choqués et dégoûtés… Les données ajoutées au Yellow Card Scheme de la MHRA jusqu’au 24 janvier 2021 montrent que 4 femmes ont subi une fausse couche après avoir reçu les vaccins Pfizer/BioNTech.


Deux femmes ont perdu leur bébé après avoir reçu le vaccin d’Oxford/AstraZeneca.

Pourquoi ces femmes se sont-elles fait vacciner malgré l’avis du gouvernement ?

Le quinzième rapport du gouvernement britannique, qui s’appuie sur les informations saisies dans le système de carte jaune de la MHRA jusqu’au 5 mai 2021, montre une augmentation de 1 700 % depuis le 24 janvier du nombre de mères qui ont perdu leur bébé ou leur nouveau-né après avoir reçu des vaccins Pfizer. On dénombre 66 fausses couches, ainsi qu’un rapport sur la mort prématurée d’un bébé, trois cas de mort fœtale et deux cas de mortinatalité.

Le vaccin d’AstraZeneca a causé des dommages similaires. Au 5 mai, on constate une augmentation de 2 500 % depuis le 24 janvier. Le rapport confirme que 52 mamans ont perdu leur enfant à naître ou nouveau-né.

Il y a 50 rapports de fausses couches et 2 rapports de mortinatalité.


Devinez quoi… Le gouvernement a mis à jour le conseil original :

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement.

Grossesse
L’expérience de l’utilisation du vaccin ARNm COVID-19 BNT162b2 chez la femme enceinte est limitée.
Les études chez l’animal n’indiquent pas d’effets nocifs directs ou indirects en ce qui concerne la grossesse,
le développement embryonnaire/fœtal, la parturition ou le développement post-natal. L’administration de
du vaccin ARNm COVID-19 BNT162b2 pendant la grossesse ne doit être envisagée que lorsque les bénéfices potentiels l’emportent sur les risques potentiels pour la mère et le fœtus.

Le JCVI annonce que toutes les mères enceintes devraient se faire vacciner malgré ces chiffres horribles.

Essaient-ils de tuer des bébés innocents ?


Publié par Mohamed Tahiri

Lanceur d'alerte

2 commentaires sur « Le nombre de femmes qui perdent leur enfant après avoir reçu le vaccin Covid augmente de 2000% en seulement quatorze semaines. »

  1. Pas étonnée, c’était le but recherché par Bill Gates pour détruire toute l’humanité en oubliant qu’il sera concerné aussi. Les Chinois se serviront d’eux, après s’en débarrasseront aussi, ayant fait le même oubli important un remède ou un vaccin contre cette nouvelle maladie créée par EUX.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :