La FDA autorise le vaccin COVID-19 de Pfizer pour les adolescents


Pfizer a obtenu une autorisation

La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé lundi l’utilisation du vaccin Pfizer-BioNTech chez les adolescents de 12 à 15 ans. Des millions de personnes peuvent désormais bénéficier de ce vaccin.

Cette décision va faciliter les choses à l’automne. Ainsi, les collèges et les lycées pourront fonctionner sans problème. C’est ce qu’on dit.

La FDA a examiné la demande de Pfizer et BioNTech et a passé en revue les résultats de l’essai clinique mené fin mars. Les vaccins sont efficaces chez les jeunes et ont la capacité de produire une forte réponse en anticorps. Ces vaccins provoquent les mêmes effets secondaires que chez les personnes plus âgées.

Les Centers for Disease Control and Prevention se réuniront mercredi pour examiner les résultats. Ils voteront également sur les recommandations relatives à l’utilisation des vaccins chez les adolescents. Une fois que le directeur aura donné son accord, les vaccins Pfizer pourront être administrés immédiatement.

Les personnes âgées de 16 ans et plus peuvent recevoir le vaccin. Moderna et Johnson&Johnson ne sont approuvés que pour les adultes. Cependant, ils le testent également sur les enfants.

Les enfants doivent être vaccinés pour augmenter le niveau global d’immunité dans la nation.

« L’action d’aujourd’hui permet à une population plus jeune d’être protégée contre le COVID-19, ce qui nous rapproche d’un retour à la normale et de la fin de la pandémie », a déclaré Janet Woodcock, commissaire par intérim de la FDA, dans un communiqué. « Les parents et les tuteurs peuvent être assurés que l’agence a entrepris un examen rigoureux et approfondi de toutes les données disponibles, comme nous l’avons fait pour toutes nos autorisations d’utilisation d’urgence du vaccin COVID-19. »

Les enfants ont un risque plus faible de développer des symptômes graves, mais les adolescents et les jeunes sont à risque.

Pfizer demandera une autorisation d’utilisation d’urgence pour les vaccins COVID-19 à administrer aux enfants âgés de 2 à 11 ans en septembre.

Plus de 260 millions de doses ont été administrées dans tout le pays, soit 40 % de la population totale.

Le pays dispose d’un excédent d’approvisionnement en vaccins. Plus de 68 millions de doses ont été livrées mais non administrées. Certains États ordonnent un nombre inférieur de vaccins.

Joe Biden et son administration forcent les Américains à se faire vacciner. Son plan ne fonctionne pas.

« C’est un développement prometteur dans notre lutte contre le virus », a déclaré Joe Biden dans un communiqué lundi soir. « Si vous êtes un parent qui veut protéger son enfant, ou un adolescent qui souhaite se faire vacciner, la décision d’aujourd’hui est un pas de plus vers cet objectif. »

Un sondage de la Kaiser Family Foundation a confirmé l’empressement limité des parents à faire vacciner leurs enfants.

Sur l’ensemble des parents qui ont au moins un enfant âgé de 12 à 15 ans, 30 % ont déclaré qu’ils le feraient vacciner. Environ 26 % attendraient de voir si les vaccins sont efficaces et 18 % feraient vacciner leurs enfants si l’école de leur enfant l’exigeait. Environ 23 % ne feraient pas vacciner leurs enfants.

Publié par Mohamed Tahiri

Lanceur d'alerte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :