Lin Wood : Il y a eu une TENTATIVE de voler l’élection, elle n’a pas été volée. Trump et les militaires savaient ce qui allait se passer, il les a piégés et des gens vont aller en prison.


Lin Wood: Judge Timothy C. Batten, Sr. Dismissed my GA ...
Lin Wood & Sidney Powell


Traduction en français.

Il y a eu une tentative de vol de notre élection. Elle n’a pas été volée. Vous pensez que Donald Trump et l’armée américaine ne savent pas exactement ce que ces gens vont faire ! et bien ils sont été piégés. Vous ne connaissez pas Donald Trump et vous ne connaissez pas l’armée américaine, vous arrivez juste ou tout le monde a commencé à essayer de voler 2016. Ils ont essayé de voler 2018. Ils l’ont fait. Trump et l’armée savaient exactement ce que ces gens allaient faire. C’est pourquoi en septembre 2018 le président a signé un ordre exécutif étrangères (internationale) avant l’élection des Etats-Unis. Nous allons tous emprisonner ces gens et vous appeler avec eux et vous les voyez avec beaucoup d’autres personnes. Vous pensez que c’est volé, vous ne connaissez pas Donald Trump.


Sidney Powell : « Plus de 412 000 bulletins de vote ont été déposés illégalement dans l’État de l’Arizona ». Le législateur de l’État d’Arizona, John Kavanaug, met en pièces la propagandiste de CNN, Brianna Keilar.

CNN

Traduction en français.

Brianna Keilar (00 : 00)
Vous en êtes conscient. Il y a beaucoup de problèmes avec ça.

John Kavanagh (00 : 02)
Si c’est Oui, et s’ils déménagent, ils ne sont pas éligibles à l’utilisation. Ce n’est pas…

Brianna Keilar (00 : 06)
Nécessairement vrai. Ecoutez, ce n’est juste pas… ce n’est pas nécessairement vrai…

John Kavanagh (00 : 11)
Je suis

John Kavanagh (00 : 11)
Je parle d’être purgé. Ce n’est pas que je parle d’être purgé des seuls électeurs précoces. Je parle des personnes qui sont éliminées de ce vote anticipé.

John Kavanagh (00 : 23)
Pouvons-nous utiliser des noms neutres ? Ils sont supprimés après de multiples vérifications pour s’assurer qu’ils ne sont pas là. Ils ne sont pas éliminés.

Brianna Keilar (00 : 33)
C’est ainsi que vous le décrivez, monsieur. Et nous apprécions, je suis

John Kavanagh (00 : 38)
Je ne le fais pas tourner. C’est pourquoi je dis la vérité. Je ne fais pas de pirouettes.

Brianna Keilar (00 : 42)
Je ne le fais pas non plus.

John Kavanagh (00 : 44)
L’état d’Arizona. Quoi ? Par Staline ? Allez. Ne soyez pas ridicule. C’est vraiment la raison pour laquelle nous ne pouvons pas avoir de discussions raisonnables au-delà des clivages politiques, parce que tout le monde veut jeter de l’huile sur ce qui devrait être une discussion intellectuelle critique,

Brianna Keilar (00 : 57)
Monsieur. Vous n’êtes pas honnête. Et ce que vous dites ne vous ressemble même pas, cela ne correspond même pas à ce que vous avez dit sur les votes. Vous avez parlé de votes de qualité plutôt que de quantité. Je pense que c’est clair et net. Député d’Arizona, John Kavanagh

John Kavanagh (01 : 12)
Malhonnête. Quelqu’un qui ne veut pas être inscrit sur les listes électorales, qui ne demande pas de bulletin de vote, qui ne suit pas la politique, qui ne connaît pas les problèmes est un électeur différent de quelqu’un comme vous qui fait carrière dans la politique et qui sait tout. Je ne dis pas que ces personnes peuvent voter, mais si elles ne veulent pas voter, je ne vais pas leur mettre des bulletins de vote sous le nez et les forcer à s’inscrire contre leur gré,

Brianna Keilar (01 : 35)
Ils ont la liberté, leur volonté est d’être sur cette liste. Et Monsieur, un vote équivaut à un autre vote. C’est très bien. C’est notre droit en tant qu’Américains. Monsieur. Je vais devoir m’arrêter là.

John Kavanagh (01 : 45)
Si vous ne le faites pas, je vais…

Brianna Keilar (01 : 46)
Je vais devoir le laisser là, monsieur.

John Kavanagh (01 : 47)
Votre électricité est coupée. Si vous ne postez pas votre facture. Hum,

Brianna Keilar (01 : 50)
Monsieur, je vais devoir vous la laisser. Représentant de l’Etat John Capital. Merci.

John Kavanagh (01 : 54)
C’était très bien.


Panique de la journaliste de CNN, Brianna Keilar, qui ne laisse pas le député d’Arizona, John Kavanagh, s’exprimer sur la réalité du déroulement du vote de 2020 (présidentielle). Qu’a-t-elle à cacher aux yeux des téléspectateurs américains. Affaire à suivre ….


Publié par Mohamed Tahiri

Lanceur d'alerte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :